La famille Kerzon

Portrait d’Audrey, sur les traces de LOURS

Derrière LOURS, se dévoile une marque cocon 100% coton déclinée dans un vestiaire pour enfant à en faire jalouser tous les grands… Autour de basiques unisexes, disponibles en séries limitées, Audrey crée une allure faite pour le quotidien mouvementé des bambins.

Rencontre de voisinage, la tanière d’Audrey se situe à deux pas de la boutique Kerzon. Adepte de notre parfum Place des Vosges depuis des années, cette créatrice est aussi rayonnante que bavarde. Il ne nous en faudra pas plus pour tomber sous son charme. Et, entre nous, son sweat est beaucoup trop douillet pour n’être réservé qu’à ces jeunes têtes blondes.

Pour commencer, on se tutoie ?

Evidemment !

Peux-tu s’il-te-plait te présenter ?

Je suis Audrey, créatrice de la marque LOURS, une marque de vêtements pour enfant.

Quoi de prévu aujourd’hui ?

Déposer mes enfants à l’école, boire un café, filer au showroom. Je vis et travaille dans le Marais, un quartier que j’aime. Mes rendez-vous se font souvent ici. Ce midi : salade devant mon ordi, puis visite de l’atelier à Paris, dans le 11ème. LOURS est totalement Made in France, du tissu tricoté dans le centre de la France à la fabrication à Paris. Grâce à cette proximité, je peux tout suivre de très près.

Que fais-tu pour te sentir bien ?

Respirer, voir des copines, embrasser mes enfants et manger.

D’ailleurs, c’est quoi pour toi se sentir bien ?

Etre bien dans ses baskets, profiter, avoir du boulot, ne rien faire aussi, avoir une tenue cool, rire avec des potes et des week-end en famille.

Un quartier fétiche ?

Le Marais.

Une saison favorite ?

La saison 10 de Friends.

La trouvaille dont tu es la plus fière ?

Aucune, je suis nulle en chine.

Où te sens-tu le plus libre ?

Dans l’espace Schengen.

Un bonheur simple ?

Voir rire mes enfants, surtout lorsque ce sont mes blagues.

Une destination ?

Le Cap Ferret.

Une obsession ?

Le Cap Ferret.

Un toc ?

J’en ai mille. Mais celui qui agace tout le monde : dire tout haut ce que je suis en train de faire.

Un souvenir de vacances ?

Vous allez rire mais… le Cap Ferret. J’y vais chaque été depuis que j’ai deux ans. Le paradis. 

Ta madeleine de proust ?

J’ai le droit de dire l’odeur des pins au Cap Ferret ?

Quels invités à ta table pour passer une belle soirée ?

Barack et Michelle Obama, mais ils n’ont toujours pas répondu…

Un plat qui te donne toujours faim ?

Le couscous.

Tu connais notre affection pour les senteurs et leurs évocations... Y a t-il un parfum qui te rassure en ce moment ?

Les joues et le cou de mes enfants, ils sentent toujours bon !

Un objet inestimable, celui qui t’accompagne partout ?

La montre de mon père.

Une rencontre marquante qui te trotte dans la tête ?

Mon mari.

Quelle voisine es-tu ?

Cool (je crois), avec des enfants qui crient beaucoup (ça j’en suis sûre).

Si tu jettes un oeil par la fenêtre, tu vois quoi ?  

La boutique Kerzon !

Quelle serait ta définition de la famille ?

S’aimer.

Le meilleur conseil que tu aies reçu ? 

Sois toi-même et fais attention à tes marges.

Et le pire ?

Il n’y en a pas qui me vienne à l’esprit, dès que j’ai eu envie de monter ma marque, je n’ai eu que des conseils bienveillants.

Kerzon en trois mots et en trois favoris ?

Délicatesse, Place de Vosges, gens très cool !

Comme on ne se cache rien ici, aurais-tu une confession à nous faire ?

Je trouve que j’en ai déjà fait pas mal !

Qu’est-ce que tu as prévu après ?

Relire l’interview pour voir si je n’ai pas dit trop de bêtises et aller au Cap Ferret…

Pattes à pattes, découvrez LOURS et ses créations sur

loursparis.com et sur Instagram @lours_paris

La sélection du journal